En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies)
afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément.

 

Tout commence en …

1977

De nouveaux projets sont élaborés au départ de l'institut psychiatrique du Beau Vallon dont celui d'un médecin psychiatre, une assistante sociale et une infirmière psychiatrique qui tentent une expérience de réinsertion sociale pour des patientes "chroniques".

Cette expérience de vie communautaire sera concrétisée par l'aménagement de un bâtiment "Le Rocher" appartenant à la Communauté des Sœurs de la Charité de Jésus et Marie de Gand.

1982

"Le Rocher" doit être restitué à la communauté religieuse. Mais l'équipe instigatrice du projet persévère et leurs arguments sont suffisants pour pouvoir poursuivre l'expérience dans une nouvelle maison, "Siloé", sur le site même du Beau Vallon.

Décembre 1982

Début d'une longue série d'aménagement et d'inaugurations (mars 83, juin 83, avril 84, mars 85, janvier 86 …). Les maisons sont louées sur le territoire de Saint-Servais, à proximité mais hors du site du Beau Vallon. Durant les 7 premières années, le projet se développera grâce à ses fonds propres, sans soutien ni autre aide financière.

Janvier 1984

L'Asbl "l'Espoir" est officiellement créée. Le but est d'obtenir une reconnaissance et de pouvoir bénéficier de subsides octroyés par les pouvoirs publics.

1985

Cette expérience de vie communautaire fait l’objet d’un financement grâce au prix de journée d’hospitalisation des hôpitaux psychiatriques. Ce financement couvre pour l'essentiel les rémunérations des membres du personnel.

1990

Suite à la réforme de la psychiatrie, le projet initié en 1977 est enfin reconnu par un texte législatif et devient officiellement Initiative d'Habitations Protégées "l'Espoir" Asbl.

1991

L’arrêté royal du 10.07.1990, fixant les normes d’agrément et limite le nombre de places d’IHP à 0,3 par 1.000 habitants, et la reconversion des lits psychiatriques du Beau Vallon permettent l'agrément officiel de 72 places d'habitations protégées.

1995

Extension de la notion d'habitation protégée en offrant la possibilité d'agrément à des projets d'accompagnement en logements individuels (à domicile).

2000

Une seconde reconversion de lits psychiatriques permet l'agrément officiel de 11 places d'habitations protégées supplémentaires.

Septembre 2002

Afin de répondre à la notion d’extra-hospitalier (hors d'un hôpital), "l'Espoir" déménage allée des Cerisiers à Saint-Servais. Ce bâtiment abrite les bureaux de l'asbl, des studios et le centre de jour (où sont organisées les activités pour les résidents).

Décembre 2002

La population des habitations protégées s’ouvre à la mixité.

Septembre 2005

De plus en plus à l'étroit dans ses locaux,"l'Espoir" quitte l'allée des Cerisiers et s'installe dans 2 nouveaux bâtiments situés rue de Gembloux 179 et 181 à Saint-Servais. Un bâtiment abrite le siège social de l'asbl. L'autre accueil le Club Psychosocial "La Charabiole".

A l’heure actuelle

L’Asbl "l’Espoir" est agrée pour 82 places d'habitations protégées réparties en maisons communautaires, studios et contrats d’accompagnement à domicile.

Eric FAVEAUX - Coordinateur

Rue de Gembloux 157
5002 Saint-Servais
081.588.143
081.635.663

Heures d’ouverture
Du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30
Samedi, dimanche : Fermé
Jours fériés : Fermé

Plan d'accès

Recherche

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com